En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Unité de recherche de Zoologie forestière

PHENEC

Résumé scientifique (click here for english version)

Le changement climatique affecte les espèces végétales et animales de différentes manières, par exemple en modifiant leur aire de répartition et leur phénologie (i.e., date d’apparition des stades biologiques). Notre objectif est de comprendre comment la phénologie module la distribution spatiale des espèces dans le contexte du dérèglement climatique (hausse des températures et de leur variabilité). L’objectif appliqué est de prendre en compte la variabilité de la phénologie pour améliorer les méthodes de gestion. Notre espèce modèle est la processionnaire du pin, Thaumetopoea pityocampa, car son expansion est gouvernée par le changement climatique. Nous étudierons la phénologie sur le terrain dans la tâche 1. Ces données seront collectées sur des sites répartis dans différentes régions bioclimatiques françaises et nous les comparerons aux données des années 1970-1980. Nous collecterons aussi des données sur des gradients d’urbanisation pour déterminer l’effet des îlots de chaleur urbain. Nous chercherons aussi à déterminer le microclimat afin d’estimer précisément les températures auxquelles sont exposés les individus. Des individus (de précoces à tardifs) seront génotypés afin de déterminer s’ils proviennent de différentes populations car cela pourrait expliquer une plus grande variabilité de phénologie. D’autre part, nous mènerons des expériences en conditions contrôlées dans la tâche 2 afin de déterminer précisément l’effet des températures sur la vitesse de développement et les seuils thermiques de chaque stade biologique. Nous étudierons avec des approches RNA-seq si certains gènes sont sur- ou sous-exprimés chez les individus soumis à des stresses thermiques. Dans la tâche 3, nous développerons des modèles biophysiques pour décrire le microclimat, qui seront ensuite injectés dans un modèle phénologique lui-même calibré sur les données de la tâche 2 et validé sur les données de la tâche 1. Nous explorerons alors les effets en cascade que peut provoquer le dérèglement climatique en fonction de la perturbation du cycle phénologique et des contraintes thermiques spécifiques à chaque stade. Ce modèle phénologique sera ensuite intégré à un modèle expansion afin d’identifier précisément le rôle que peut jouer le changement climatique sur la distribution des espèces via un changement de phénologie. La tâche 4 sera dédiée à l’interaction avec la société : un réseau d’observateurs sera créé, une enquête sera réalisée sur les attentes de la société et une application smartphone sera développée pour que toute personne puisse reporter des données de phénologie de la processionnaire du pin. Ces données issues de la science participative permettront d’obtenir des informations sur la phénologie au-delà de nos sites d’étude. Enfin, une carte d’alerte en temps réel sera produite avec les prévisions météorologiques pour prévenir des risques d’urtication en fonction des stades biologiques à risque présents (i.e., pour protéger la santé humaine et animale) et pour mettre en place les méthodes de biocontrôle (i.e., pour protéger la santé végétale), s’il s’agit de la période optimale pour les déclencher. Ce projet a l’ambition de produire la toute première étude sur l’inter-relation entre phénologie et distribution des espèces dans le cadre du dérèglement climatique. Il repose à la fois sur des techniques scientifiques de pointe (e.g., modèle phénologique basé sur des courbes de performance, combinaison de modèle phénologique et modèle d’expansion, cartes de risque en temps réel, et trade-offs impliquant une différentiation dans l’expression des gènes suite à un stress thermique) ainsi que sur des techniques innovantes de terrain (e.g., réseau de piégeage automatiques connectés et application smartphone). Il a également une ambition appliquée importante avec des avancées sur le plan opérationnel (meilleure efficacité du biocontrôle) et il fera prendre conscience à la société des effets du changement climatique à l’échelle locale.