En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Tutelles

NICS

Publication dans PNAS

Imagerie calcique sur neurones olfactifs
© M. Keller
Comportement paternel et défense du territoire : le fil ne tient qu’à certains neurones olfactifs !

Chez de nombreuses espèces, les comportements sociaux tels que la reproduction ou l’agression sont médiés par des signaux chimiques, notamment les phéromones. Chez les souris, ces informations olfactives sont détectées au niveau de l’organe voméronasal, un groupe de neurones sensoriels situés au niveau du nez de l’animal. Chez cette espèce, environ 400 gènes codent pour des récepteurs chimiosensoriels au niveau de cet organe voméronasal. Or, les propriétés fonctionnelles de ces récepteurs et la manière dont les neurones sensoriels convertissent l’information restent encore peu connues.

Pour décrypter les circuits neuronaux des comportements d’agression chez des souris, des chercheurs de l’Inra, du CNRS et de l’université de Tours, en collaboration avec des scientifiques allemands et argentins, se sont intéressés aux comportements et à l’activité neuronale de souris portant une mutation au niveau d’une protéine (Gαi2) liée à certains récepteurs olfactifs exprimés dans un groupe de neurones de l’organe voméronasal.

Ils ont étudié deux types de comportements chez ces souris mâles : l’agression territoriale entre mâles et le comportement d’agression vis-à-vis des nouveau-nés (dont ils ne sont pas les pères). Chez les animaux sans la protéine fonctionnelle Gαi2, les scientifiques ont observé une augmentation du comportement d’agression entre mâles (concordant avec une augmentation de l’activité cérébrale dans d’autres régions du cerveau : amygdale médiane, noyau du lit de la strie terminale, septum latéral). En revanche et de manière inattendue, la mutation entraîne une diminution du comportement d’agressivité des mâles vis-à-vis des nouveau-nés (en même temps qu’une diminution de l’activité des neurones dans l’amygdale médiane et qu’une augmentation dans la région préoptique médiane, laquelle est impliquée dans la mise en place des comportements parentaux). Ainsi, plutôt que de rejeter les petits dont ils ne sont pas les parents, les souris mâles, chez qui la protéine Gαi2 n’est pas fonctionnelle, ont un comportement protecteur : ils les lèchent et les ramènent au nid.
Pour la première fois, ces travaux démontrent que les informations olfactives qui régulent deux types d’agressions (territoriale et vis-à-vis des nouveau-nés) sont orchestrées par une sous-population de neurones chimiosensoriels (exprimant la protéine Gαi2) situés dans l’organe voméronasal des souris. Cette régulation se traduit par l’activation de circuits neurobiologiques distincts. Cette étude ouvre la voie à l’identification des circuits neuronaux contrôlant les comportements agressifs, ainsi qu’à la compréhension du décodage cérébral des informations olfactives.

Référence : Anne-Charlotte Trouillet, Matthieu Keller, Jan Weiss, Trese Leinders-Zufall, Lutz Birnbaumer, Frank Zufall & Pablo Chamero (2019). Central role of G protein Gαi2 and Gαi2+ vomeronasal neurons in balancing territorial and infant-directed aggression of male mice. PNAS.
N°DOI : https://doi.org/10.1073/pnas.1821492116