En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Accueil Les partenaires du projet BioMareau

Projet pluridisciplinaire BioMareau

Tache I. Fonctionnement hydrosédimentaire et biogéomorphologique

Tache I. Fonctionnement hydrosédimentaire et biogéomorphologique
La tâche 1 (coordination UMR Citeres) s'est focalisée sur le fonctionnement hydrosédimentaire des îlots de Mareau-aux-Prés. Nous avons poursuivi les mesures bathymétrique, courantométrique et granulométrique, et avons développé des travaux de modélisation écologique, en intégrant à ces données, les données acquises sur ce site depuis 2007 et celles de la tâche 2.

L'étude du fonctionnement hydrosédimentaire et écologique du site de Mareau-aux-Prés a été menée depuis 2007 par l'Université de Tours et l'Inra Val de Loire UMR BioFOrA (Wintenberger, 2015; Wintenberger et al., 2015a et b).

L'ampleur de la "capitalisation" des données sédimentologiques, morphologiques, hydrauliques et botaniques ainsi que l'analyse pluridisciplinaire de la réponse de la barre sédimentaire aux travaux d'entretien en font un site atelier unique sur la Loire.

Ces travaux de recherche appliquée ont permis de comprendre l'impact de travaux d'entretien sur (i) la vitesse et les modalités de la transformation de la barre sédimentaire en île entre 2003 et 2012 (Wintenberger et al. 2015a), (ii) la dynamique de la barre après travaux de dévégétalisation/reprofilage (Wintenberger et al. 2015b), (iii) l'influence des crues post-travaux sur la survie des communautés ligneuses à l'année n+1 (Wintenberger et al. 2019).

Les deux derniers points constituent une originalité dans la littérature très rare sur ces domaines. Ainsi, les études menées dans le cadre du projet BioMareau-I (2012-2015) et de la thèse de C. Wintenberger ont permis, pour un même site (caractérisé par des contraintes morphologiques peu variables dans le temps) d'analyser la réponse du système à différentes pratiques d'entretien.

Cependant des verrous scientifiques existent tels que la représentativité des investigations en dehors des frontières du site analysé. Pour lever ce verrou, nous proposons de coupler les analyses de terrain à la modélisation numérique hydrosédimentaire et écologique. L'objectif est d'établir les possibles trajectoires écologiques passées et futures du site en fonction de scénarios articulés sur la variations des paramètres morphologiques et botaniques (ligneux pionniers).

Pour cela, il apparait opportun :

  • de poursuivre le suivi bathymétrique, courantométrique et granulométrique pour voir si la barre se stabilise dans le temps et si le schéma de cette stabilisation est identique à celui relevé entre 2005 et 2012 (Wintenberger et al., 2015a) ; des conclusions évidentes apparaitront alors en terme d'impact des différents travaux menés ;
  • d'analyser les processus d'armurage du lit qui semblent pour une grande partie conditionner la survie des jeunes ligneux à n+1 (en cas de crue) ;
  • de développer des travaux de « modélisation écologique » qui intègrent les données hydromorphologiques et sédimentaires acquises depuis 2007. Cette modélisation passe par l'utilisation d'un modèle de successions végétales récemment publié dans le cadre de travaux de restauration menés en Autriche et aux USA (Brandenburger et al. 2014 ; Egger et al. 2015).

Les données disponibles sur le site de Mareau-aux-Prés permettront :

  • de caler ce modèle avec précision sur la base des contraintes de cisaillement, de la granularité des sédiments et de la survie des végétaux afin d'en apprécier la précision (comparaison du modèle / résultats de l'évolution du site de Mareau-aux-Prés entre 2007 et 2012) ;
  • de cibler les trajectoires morphologique et écologique de la barre dans le futur (vitesse de transformation comparable ou non à celle constatée avant les travaux de 2012, influence du régime hydrologique) 
  • d'entamer la "transposabilité " du retour d'expérience (dévégétalisation / reprofilage) sur d'autres sites ligériens.

 

Publications

WINTENBERGER, C., RODRIGUES, S., BREHERET, J.G., VILLAR, M. 2015a. Fluvial islands: first stage of development from nonmigrating (forced) bars and woody-vegetation interactions. Geomorphology, 246 : 305-320

WINTENBERGER C., RODRIGUES S., CLAUDE N., JUGE P., BREHERET JG, VILLAR M. 2015b. Dynamics of a non-migrating mid-channel bar and superimposed dunes in a sandy-gravelly river (Loire River, France). Geomorphology 248 : 185-204

WINTENBERGER C., RODRIGUES S., JUGÉ P., VILLAR M. 2017. Survie des semis de ligneux pionniers dans les lits fluviaux : approche in et ex situ des facteurs de contrôle abiotiques et biologiques des espèces Populus nigra et Salix alba. Géomorphologie : relief, processus, environnement, 23 : 233-252. doi : 10.4000/geomorphologie.11789

WINTENBERGER C., RODRIGUES S. GREULICH S., BREHERET J.G., JUGÉ P., TAL M., DUBOIS A. VILLAR M. 2019. Control of non-migrating bar morphodynamics on survival of Populus nigra seedlings during floods. Wetlands, DOI: 10.1007/s13157-018-1121-7.